Recrudescence d’incivilités à Maurepas, nous agissons

Recrudescence d’incivilités à Maurepas, nous agissons

Veuillez trouver, ci-dessous, la lettre que nous avons adressée au nouveau Maire de Maurepas ainsi qu'au Commissaire d’Élancourt.

La Police Nationale doit être au cœur de la sécurité de nos quartiers.

Ismaïla Wane et Martine Fayolle

www.maurepas-dynamique-solidaire.fr

 

                                                                                   Monsieur le Maire

 

                                                                                              Hôtel de Ville

                                                                                              78310-Maurepas

 

Monsieur le Maire

 

   En tant qu’élus à Maurepas, nous avons été interpellés par des habitants du quartier de la Malmedonne, précisément rue du Couserans et de l’impasse de Cauterets, suite à une recrudescence d’incivilités, notamment des dégradations de véhicules et de haies de jardin.

 

Nous sommes allés sur place pour constater les dégâts. Après une rapide discussion avec les habitants, il s’avère que l’endroit est un lieu de passage très fréquenté la nuit par certains groupes, allant ou venant de Coignières par un passage accessible aux piétons.

 

Bien sûr, de telles dégradations génèrent un fort sentiment d’insécurité, même s’il est émotionnel, et naturellement provoquent une colère légitime liée aux coûts occasionnés par ces actions.

 

Nous souhaitons attirer votre attention sur la nécessité d’agir vite, en analysant la source de cette augmentation d’incidents et en proposant des actions à mener. Nous comprenons la requête des habitants. Par exemple, quelques rondes de nuit permettraient sans doute de redonner sérénité à ce quartier, tout en mettant fin à des agissements inadmissibles.

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

Copie au Commissaire divisionnaire, chef de la circonscription d’agglomération d’Élancourt                                                                                                      

Maurepas, le 23 octobre 2015

                                                                       Ismaïla Wane et Martine Fayolle

Maurepas dynamique & solidaire -  Hébergé par Overblog